Découvrez les blogs de mes copines : 

Adieu les brushings, je fais place au fer a lisser professionnel

Adieu les brushings, je fais place au fer a lisser professionnel

J’ai toujours adoré les brushings… elles me permettent d’obtenir une coupe facile et en un laps de temps.

Mais parfois, son usage requière beaucoup de force, de bruit et de temps. Je comprends pourquoi la plus part des salons de coiffures recrutent des hommes pour le brushing.

Les lisseurs sont beaucoup plus pratiques

Logo fer a lisser professionnel trendyliss.comJ’en ai un chez moi, mais comme ces derniers temps, ma grand-mère est en vacance chez nous, elle ne supporte pas d’entendre le bruit du brushing, je ne pouvais quand même pas ne plus lisser mes cheveux.

Alors j’ai décidé de chercher un fer a lisser professionnel chez trendyliss, mon magasin préféré. Trendyliss sais vraiment ce qu’il faut pour m’embellir et rendre mes cheveux à la hauteur de mon visage.

Vu que ma grand-mère va rester un bon bout de temps chez moi alors je vais passer au mode silencieux et de profiter d’un super fer a lisser professionnel.

Je ne sais pas si vous avez le même point de vous que moi en ce qui concerne le lissage. Moi, je me sens mal à l’aise et désorientée chaque fois que je sors sans lisser mes cheveux c’est comme si j’ai oublié de mettre une culotte.

C’est peut-être dû à l’habitude peut-être et il est parfois difficile de me concentrer sur une chose sans que je me regarde dans une glace ou sur une vitrine des magasins. Je remercie trendyliss !

  De nombreuses agences web sont à la recherche de nouvelles inspirations en terme de design graphique. Et moi je voudrais les offrir mes talents de créatrices. Mais pour être …

La pomme comme coupe-faim

Avec les fêtes, on se laisse facilement tenter par un bon festin, des desserts bien sucrés et caloriques comme les bûches et les chocolats. Les kilos peuvent donc s’accumuler et …

Tout quitter pour une promotion

J’ai attendu, cette promotion tellement longtemps, que j’avais presque fini par me faire une raison, et puis ça y est la voilà ! Le hic, c’est que c’est à l’autre …

Laisser un commentaire :